Couches lavables : les langes

Lorsqu'on attend un enfant et qu'on est sensible au "zéro déchet", il est naturel de se tourner vers les couches lavables, qui nous permettront de tourner en vase clos jusqu'à la propreté de notre enfant. Cependant, devant l'éventail des systèmes qui existent sur le marché, il est difficile de faire son choix, et d'être sûr de faire le bon. Nous avons, de notre côté, écouté le bouche à oreille tout aussi bien que suivi nos intuitions personnelles. Nous vous parlerons ici d'un des systèmes que nous avons testé : le lange.


Le lange est le plus ancien des systèmes de change. Pendant longtemps, on emmaillotait les bébés dans ces grands carrés de tissus qui servaient aussi bien à recueillir leurs excréments qu'à les maintenir bien droits (pour qu'ils aient une bonne croissance, pensait-on). Les bébés baignaient dedans régulièrement et n'étaient changés que lorsque leur maman avait le temps. Ce système a été vivement critiqué par les médecins au début du XXe siècle, et fut petit à petit abandonné.


Cependant, Pierre aimait l'idée des langes, de ces carrés de tissus pliés. Il s'agissait pour lui de la solution la plus simple et la plus saine. Nous avons donc décidé de nous y coller et d'y associer des sur-couches en laine pour continuer dans les matière naturelles et biodégradables. 


-1- 
Les langes

Pour pouvoir démarrer, nous avons investi dans 24 langes Disana 80 x 80 cm. Ces langes rétrécissent  un peu au premier lavage et s'épaississent aussi. Il est nécessaire de les laver au moins 3 fois avant de commencer à s'en servir pour qu'ils soient absorbants. Cette capacité d'absorption augmentera ensuite au fil des lavages. Petit à petit ils prennent un aspect rêche mais n'abîment pas pour autant les fesses.

Pour les compléter, nous avons aussi investi dans 6 inserts Popolini que nous ajoutions pour la nuit ou avant les longs trajets en voiture. Ils servaient à augmenter la capacité d'absorption de la couche. Ils doivent, pareil, être passés en machine au moins 3 fois avant de servir, étant aussi en coton. Un gand avantage du lange : une fois déplié il sèche très vite, même dans une région humide. (ce qui est loin d'être le cas de beaucoup de couches lavables...) Un autre avantage est que ces langes carrés sont presque inusables et sont multitâches, près de bébé mais aussi dans la maison. (Maintenant ils nous servent de bavoirs pour la diversification)

BUDGET
24 Langes Disana : 8 x lot de 3 à 9,90 € = 80 €
6 Inserts Popolini : 3 x lot de 2 à 6 € = 18 €
Total = 98 €

-2-
Les sur-couches

Concernant les sur-couches, nous avions aussi bien des sur-couches en laine (ManymonthsPopolini, Disana) que des sur-couches en PUL (Popolini Vento Bravo). Ces dernières sont aussi très pratiques, mais elles laissent des marques au niveau des élastiques et sont moins respirantes. Quand bien même elles ne sont pas nos préférées, nous nous en sommes beaucoup servi aussi. 


Pour ce qui est des surcouches en laine, il faut les lanoliser avant de s'en servir. Pierre l'a fait sur les conseils de Mamoulia et avec de la lanoline Ulrich. Nos préférés sont les shorties et longies manymonths, même s'ils sont faits en Chine et coûtent beaucoup plus cher. Ils tiennent bien à l'usage, ne se déforment pas et sont assez fins. La taille XS nous a été très utile au début (de 0 à 3 mois), et les longies S ont été mis de la naissance à presque 6 mois. À contrario, les surcouches Disana et Popolini (qui se ressemblent comme deux gouttes d'eau) sont beaucoup moins chères mais se feutrent et se déforment dans le temps. 


L'inconvénient des sur-couches en laine est qu'elles sont plus compliquées à nettoyer que celles en PUL et sèchent beaucoup moins vite. Si le lange est bien mis et que les selles ne fuient pas c'est un système génial car il n'y a rien à laver. Lorsque la sur-couche est humide ou sent trop le pipi, il suffit de la laisser s'aérer quelques heures pour qu'elle se nettoie toute seule (et ce pendant 1 à 2 semaines avant de devoir la laver). Mais si bébé a beaucoup de selles et que le lange fuit, ça peut vite devenir un cauchemar de lessive... 
Le mieux pour laver les surcouches en laine et la laine en général (petits pulls, bodies, béguins...) : le shampoing pour bébé (bébé qui, lui, n'a pas besoin de shampoing !).

BUDGET
3 sur-couches Manymonths XS : 3 x 30 € = 90 € / ou 3 sur-couches Popolini S : 3 x 12 € = 36 €
3 sur-couches Manymonths S : 3 x 30 € = 90 € / ou 3 sur-couches Disana 62/68 : 3 x 13 € = 39 €
Lanoline impregnation  = 8 €
           Total = 188 € / ou 83 €

-3- 
Le pliage

Une fois équipé, il faut apprendre à plier le lange pour en faire une couche. Selon l'âge du bébé, deux solutions sont possibles. Certains parents vont jusqu'à la propreté avec le pliage "Taille 2" en le modifiant au fur et à mesure que l'enfant grandit. (pour ce faire il est important d'avoir des langes d'au moins 80 cm de côté) Ces pliages sont ajustables au gabarit du bébé et évoluent avec lui sur-mesure. 


-4- 
Le bilan

De 0 à 6 mois, il est donc possible de tourner avec ce système, on peut même continuer en rajoutant encore 2 tailles de sur-couches pour aller jusqu'à la propreté. Le prix va de 181 € à 286 € de 0 à 6 mois ou de 264 € à 475 € jusqu'à la propreté. Les premiers mois les snappis ne sont pas indispensables et avant 6 mois les voiles de protection ne servent pas à grand chose si le bébé est allaité.
 

Les pours : 
- Le système de couches lavables le plus économique du marché. 
- Change 100% biologique et biodégradable qui respecte la peau fragile du bébé. 
- Temps de séchage des langes très rapide comparé à d'autres systèmes. 
- Les langes sont presque inusables, et sont multitâches dans la maison.

Les contres : 
- Avoir à assumer son choix (rétrograde pour beaucoup...). 
- Passer 30mn tous les 3 jours à plier les langes séchés. 
- Devoir changer le lange toutes les 3 heures maximum. 
- Pas d'effet "au sec" : quand la couche est bien mouillée, les fesses du bébé baignent dedans. 
(mais certains disent que ça favorise la continence)

Les raisons qui nous font arrêter : 
- Ismaël est très dynamique et défait systématiquement le pliage T.2 lorsqu'on lui met.
- Il joue avec ses pieds, se retourne, et nous cherchons un système qui ne limite pas ses mouvements.
- Étant allaité, ses selles débordent trop souvent et Pierre est fatigué de la lessive de la laine.
...
Ils en parlent ailleurs sur la toile : Atelier Naturel, O'nappy, Au pays des langes. 

Aucun commentaire